Communauté

Faut-il avoir un grain pour être artiste ?

Dans un article rédigé par le chercheur Dean Keith Simonton de l’Université de Californie, la revue scientifique Perspectives on Psychological Science s’est penché sur le fameux phénomène  du « génie fou » – ou de l’artiste tellement inspiré et brillant qu’il en devient un peu zinzin. Les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur le sujet : certains affirment que toute personne créative n’a pas franchement la lumière à tous les étages, tandis que d’autres prétendent qu’il y a absolument aucun lien entre maladie mentale et créativité.

Mais selon l’étude de Simonton, il est fort possible que les deux camps aient raison. D’où le concept du « paradoxe du génie fou ».

"Clay Sun" by marencelest

Eric Jaffe, de Fast Company, nous donne l’explication suivante :

« Tout d’abord, il faut séparer le monde en deux groupes : les personnes qui sont créatives et celles qui ne le sont pas. Partons du principe qu’en général, les gens créatifs ont moins de psychopathologies que les non créatifs. Donc, en regardant le monde sous cet angle, on constate que la créativité est étroitement liée à la santé mentale.

Prenons maintenant les créatifs de notre premier exemple et séparons-les en deux nouveaux groupes : les génies créatifs et les créatifs lambda. Il n’existe que très peu de génies. Si nous partons du principe qu’ils souffrent de plus de psychopathologies que leurs confrères lambda, on constate alors que la créativité extrême est étroitement liée à la maladie mentale. »

Donc, fondamentalement, tout dépend de la façon dont vous divisez les rats de laboratoire et dont vous percevez les niveaux de créativité. La créativité de tous les créatifs est-elle considérée du même niveau (créatif – jamais deux sans trois) ? Eh bien non. À en croire Jaffe, il existe deux groupes distinctifs de génies. Donc si la maladie mentale frappe le créatif lambda, cela fait-il de lui un génie ? Et si le génie est sain d’esprit, n’est-il donc plus considéré comme génie ? Et si vous comparez un créatif lambda à un non créatif, le créatif lambda ne devient-il pas du coup un génie par rapport au non créatif ? Et si l’on compare le génie au non créatif ? Et d’ailleurs, comment définit-on un génie ? Toutes ces questions, ça nous rend chèvre.

Si cet article ne vous a pas rendu complètement fou, donnez-nous votre avis !

[Source : Fast Company]

Faites passer le mot
FacebookPinterestTwitterTumblrEmail

commentaires