Votre hémisphère droit en redemandera

Un portrait grand comme l’artiste

« J’ai voulu bousculer les interdits. C’est ça, la liberté d’expression ! C’est le meilleur moyen de lui rendre hommage à ma façon. »

Suite à l’effroyable événement du 7 janvier 2015 à Charlie Hebdo, des réactions touchantes d’artistes du monde entier se sont relayées. Redbubble s’y est rallié en reversant à Reporters Sans Frontières tous les profits générés par la vente des œuvres créées par la communauté RB et liées à cette tragédie.

À Marseille, un artiste réagit également le jour même en prenant possession de la rue de l’Indien et en y réalisant un portrait saisissant de Cabu. L’œuvre a un effet immédiat dans les médias, chacun allant de sa critique émouvante sur cet hommage rendu avec talent par le jeune marseillais. De passage dans la région, je décide d’aller voir ce mur pour me faire une idée personnelle sur cette expression artistique… Et quelle a été ma surprise d’y trouver sur place Juis – l’artiste, venu apporter quelques retouches à son dessin !

L'artiste et son œuvre (Photo : Joyce)

Sourire aux lèvres, il répond simplement à mes questions improvisées : « Pourquoi Cabu ? Parce que j’aime sa plume. » « Pourquoi ce mur ? Parce que j’en ai eu envie. J’ai eu envie de faire un portrait grand comme l’homme, l’artiste qu’il était. Son image est ancrée dans la pierre, c’est un symbole, un message solide, indélébile. Et puis la rue, c’est pour tout le monde. J’ai voulu bousculer les interdits. C’est ça, la liberté d’expression ! C’est le meilleur moyen de lui rendre hommage à ma façon. »

Tout est dit !

Et pour vous, qu’est-ce que la liberté d’expression ? Exprimez-vous librement dans les commentaires ci-dessous !

Vers Actualité Redbubble